Comptabilité

Le régime micro et par extension auto-entrepreneur apporte des allègements de formalités fiscales et comptables.

Les entreprises placées sous le régime micro (dont auto-entrepreneur) doivent tenir un livre-journal détaillant les recettes.
Les entreprises peuvent enregistrer les opérations à la date figurant sur le relevé bancaire ou postal.

Les entreprises ont l’obligation de conserver l’ensemble des factures et des pièces justificatives relatives aux achats, ventes et prestations de services qu’elles ont réalisées.
Les justificatifs des frais généraux accessoires ne sont pas à produire.
Les frais de véhicule peuvent être évalués forfaitairement selon le barème fiscal publié chaque année.

Elles doivent porter directement sur leur déclaration d’impôt sur le revenu n° 2042, le montant du chiffre d’affaire annuel et des informations nécessaires à la détermination de l’assiette de la taxe professionnelle.

Les assujettis bénéficiant de la franchise en base de TVA doivent émettre des factures comportant la mention " TVA non applicable, article 293 B ".